GIP du futur parc National des forêts de Champagne et Bourgogne
-A +A
Share

Les pierres de Bourgogne

Un sous-sol calcaire valorisé par la filière pierre

Des carrières d'extraction de pierre et de granulats

Le sous-sol du territoire est riche de matériaux calcaires qui sont exploités depuis des siècles. L’extraction moderne de ces matériaux est réalisée par des entreprises locales, pour la production de blocs de pierre ou de granulats. Les carrières de pierre massive sont situées au sud-ouest du territoire d’étude du parc national et à sa périphérie. Quelques carrières de granulats sont réparties sur le territoire.

Le prestige international de la pierre de Bourgogne

L’extraction et la transformation de blocs de pierre est réalisée dans le Châtillonnais, une des régions de prédiléction de la prestigieuse pierre de Bourgogne. Des pierres différentes par leurs couleurs, leurs veines et la présence des fossiles sont valorisées : les pierres de Chamesson, de Beaunotte, de Semond, de Montmoyen, d’Ampilly, pour ne citer qu’elles. Ces pierres sont mises en valeur entre autres sous forme de dallage pour des aménagements intérieurs et extérieurs ou pour des aménagements urbains... Très renommées chez les architectes et les aménagistes, elles sont utilisées tant au niveau national qu’à l’international.

Cette filière d’excellence représente 10 entreprises sur le territoire du futur parc national.

La filière pierre et le futur parc national

Les futurs zonages du parc national auront une influence sur l’ouverture de nouvelles carrières :

  • un cœur de parc national n’accueille pas de nouvelle activité industrielle ; toute ouverture de carrière sera donc proscrite.
  • en revanche, dans la future aire d’adhésion, c’est la réglementation sur les installations classées pour la protection de l’environnement qui continuera à s’appliquer - toute ouverture de carrière est soumise à autorisation et étude d’impact.

La future aire d’adhésion portera par ailleurs un projet de développement durable, au sein duquel la filière pierre et ses entreprises auront toute leur place en particulier pour la restauration et la mise en valeur du patrimoine bâti.