GIP du futur parc National des forêts de Champagne et Bourgogne
-A +A
Share
Presse

Enquêtes de région le 24 mai 2017 

La forêt, notre richesse.

Un tier du territoire du Grand Est est recouvert de forêts. Véritable richesse, il s'agit d'un patrimoine naturel à préserver et un atout pour l'économie régionale. Au sommaire : Comment exploiter la forêt sans la détruire ? Comment répondre aux besoin du marché sans mettre en danger la survie des forêts sur le long terme ? En France, un nouveau parc national est en train de voir le jour : le parc national des forêts de Champagne et de Bourgogne. Reportage dans les laboratoires de recherche de la filière bois des Vosges et immersion dans les Défis du Bois, un concours où chaque année, à Epinal, des étudiants du monde entier relèvent des défis architecturaux qui mettent en valeur toutes les capacités du bois....

19/20 de France 3 le 05 juin 2017

Parc national : 241 000 hectares de forêt entre la Champagne et la Bourgogne. Paul de l'ONF connaît tous les secrets de la forêt. Au loin, il a repéré une tache sombre : un nid de cigognes noires. Une espèce rare et beaucoup plus farouche que sa cousine, la cigogne blanche. Le territoire regorge de forêts, raison d'être du futur parc national qui verra le jour en 2019. 241 000 hectares aux confins de la Côte d'Or et de la Haute-Marne, un patrimoine naturel exceptionnel.
Un enjeu écologique, mais également économique. Avec l'ouverture de ce Parc, l'État veut donner un nouveau souffle à cette région en déclin. Ici, on compte 10 habitants au kilomètre carré, soit dix fois moins que la moyenne nationale.

Le Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne sera le 11e en France. Le premier a été créé il y a 54 ans en Savoie. 

à regarder ici

Durablement Vôtre le 26 juin 2017

Un été dans le Grand-Est le 14 août 2017

Elle est considérée comme le plus vieux fleuve du monde : la Meuse. Pourtant, des débats persistent quant à la localisation de sa source. Officiellement, celle-ci se trouve à Pouilly-en-Bassigny, en Haute-Marne. Mais la région alentour regorge tellement de marais, cascades, rivières et autres ruisseaux que les pistes sont un peu brouillées...

Au coeur du futur Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne, des hectares de forêts s'étendent. Le soleil perce par endroit la voute formée par les feuilles, la lumière bouge au rythme du vent et l'eau est reine. Bref, le futur Parc est un château d'eau oxygénant.
La tufière de Rolampont est l'un des trésors de la région. Au départ, une tufière est une source chargée de calcaire qui, lorsqu'elle s'écoule, libère de la roche, pétrifie tout ce qu'elle trouve et finit par former... du tuf. Une faune et une flore bien spécifiques sont associées à ce milieu fragile : "En aménageant le site, on voulait le préserver et laisser libre cour à la nature", explique Vincent Ricard, agent ONF.

à regarder ici

Bataille pour un Parc sur France 3 Bourgogne le 04 septembre 2017

La volonté de réaliser un Parc national pour la protection des paysages de Bourgogne et de Champagne séduit ou inquiète.

Ce projet de Parc national suscite bien des émois. Entre atout touristique et crainte économique, le débat est vif. À chacun ses sentiments, ses pressentiments, à chacun ses raisons et ses passions.
En explorant et découvrant le territoire du futur Parc, ce documentaire rend compte d’un dialogue d’un nouveau genre entre habitants, acteurs locaux, exploitants agricoles ou forestiers et élus. Sous forme d’investigation, il relate ce débat de société afin d’en comprendre tous les enjeux.
Situé sur les deux départements de la Haute-Marne et la Côte-d’Or, ce territoire qualifié « d’hyper-rural », ou zone en voie de désertification, se meurt à petit feu comme bien d’autres.
Sa population prendra-t-elle la bonne décision ?
Saisira-t-elle la chance qu’on lui propose avec ce projet structurant de Parc national ?

Un documentaire réalisé par Olivier Hennegrave

à regarder ici