GIP du futur parc National des forêts de Champagne et Bourgogne
-A +A
Share

Le choix du site

Suite au Grenelle de l'environnement, des études ont abouti à trois sites potentiels pressentis, tous situés dans le quart nord-est de la France métropolitaine. Après une expertise de ses caractéristiques, et la consultation des acteurs locaux et de "leaders d’opinion", c’est le territoire "entre Champagne et Bourgogne" qui est retenu, à l'été 2009, pour porter le projet. Un choix officialisé le 27 juillet 2009, par la visite du Premier Ministre François Fillon à Leuglay.

Reconnaissance, fierté, exemplarité

De vastes forêts feuillues, des sources et des rivières, des paysages préservés, des activités économiques liées étroitement aux ressources locales… Ces particularités sont les atouts majeurs du territoire et fondent son caractère.

Localisation du territoire au sein des deux futures grandes régions

La création d’un parc national n’est pas une "mise sous cloche" : c’est en grande partie parce qu’il a été très tôt occupé et façonné par l’Homme que ce territoire des forêts de Champagne et Bourgogne dispose d’atouts exceptionnels, tant pour ses patrimoines naturels que pour ses richesses et potentialités culturelles, économiques et sociales.

Le classement en parc national doit permettre de les préserver et de les mettre en valeur, pour la plus grande fierté de ceux qui contribuent à le faire vivre.

Pour être à la hauteur de l’enjeu, il s’agit donc de construire collectivement un projet ambitieux et exemplaire qui place ce territoire au niveau des autres parcs nationaux français et européens, tout en valorisant l’originalité de son caractère.

Visite de François Fillon à Leuglay pour annoncer la création du 11e Parc national français
Un rapide historique
  • Été 2007 : Grenelle Environnement - décision de créer 3 nouveaux parcs nationaux
  • Automne 2008 : recherche d’un site pour accueillir le futur parc national consacré à la forêt feuillue de plaine
  • Été 2009 : visite de François Fillon - annonce du choix du territoire "entre Champagne et Bourgogne"
  • Été 2010 : Création du Groupement d’intérêt public chargé de mettre en place le futur parc national